Remettre au travail les chômeurs de longue durée

Le 27 juin dernier, la Commission européenne a organisé une conférence intitulée ‘Bringing the long-term unemployed back into work. La commissaire européenne Marianne Thyssen y a brièvement commenté l'évaluation de la recommandation du Conseil (en 2016) relative à l'intégration des chômeurs de longue durée sur le marché du travail. Les bonnes pratiques de plusieurs États membres ont également été présentées et les divers aspects de la réintégration des chômeurs de longue durée ont été approfondis dans le cadre de différents ateliers.


Hanne De Roo, CENTRE DE COMPÉTENCE EMPLOI & SÉCURITÉ SOCIALE
03 juillet 2019

Les trois principaux points à améliorer sont l'inscription auprès d'un service de l'emploi, la qualité des plans d'action individuels et la coordination entre les différents prestataires de services.

Il est essentiel d'encourager et de développer des partenariats entre employeurs, partenaires sociaux, services de l'emploi, autorités, services sociaux et organismes d'enseignement et de formation. L'importance d'une approche holistique a également été soulignée, et ce tant avec les différents partenaires qu'au travers des différents niveaux et étapes à suivre par les chômeurs de longue durée. Pour créer des emplois durables, il faut partir du profil du chômeur de longue durée. Une approche individuelle est préférable, car chacun est différent. Outre la nécessité d’inscrire le plus rapidement possible les chômeurs de longue durée, il appartient aux services publics de l'emploi d'établir le lien avec les employeurs et de les soutenir. Pour le chômeur de longue durée, il est important de pouvoir suivre une formation sur le terrain, une combinaison d'intégration et d'aptitudes techniques et sociales du 21e siècle. La formation tout au long de la vie et un soutien permanent restent des piliers essentiels d'un emploi durable. Les job coaches des services de l'emploi ou l'employeur lui-même sont les mieux placés pour organiser ce soutien permanent au sein de l'entreprise.

Une bonne pratique de la Belgique est i-Diverso, créée par WEB. Regardez le film pour plus d’informations.

La FEB souscrit aux messages susmentionnés et particulièrement à l'importance de développer des partenariats entre les différents prestataires de services, y compris privés. De manière générale, la FEB estime que la manière dont se présentent les allocations de chômage est un élément-clé d'une politique active du marché du travail. Contrairement à ce qui se passe dans quasi tous les autres pays, les allocations de chômage sont illimitées dans le temps en Belgique. Combinée avec des contrôles peu poussés, cette situation constitue un piège du chômage fondamental. En vue de mener une politique active du marché du travail, la dégressivité des allocations doit être plus rapide et elles doivent être limitées dans le temps. 

Pour en savoir plus :

-        LTU project
-        Recommandation du Conseil du 15 février 2016 relative à l’intégration des chômeurs de longue durée sur le marché du travail
-        Rapport de la Commission au Conseil “Évaluation de la recommandation du Conseil relative à l’intégration des chômeurs de longue durée sur le marché du travail”

Nos partenaires

Domaines d'action

Un environnement entrepreneurial optimal est essentiel à une économie saine et à une croissance durable. La FEB entend contribuer à la création et au maintien d'un tel environnement, notamment en suivant attentivement tous les dossiers qui touchent de près la vie des entreprises. Voici, regroupés sous 18 thèmes, les dossiers sur lesquels elle concentre ses réflexions et initiatives.


Newsletters FEB

Inscrivez-vous et recevez chaque semaine, dans votre boîte mail, les derniers articles parus.