Sans norme salariale, pas d'indexation automatique des salaires

La FGTB-ABVV organise le 24 septembre une manifestation nationale contre la loi de ’96. Le syndicat socialiste estime que la loi actuelle ‘ne fonctionne pas’, parce que la marge maximale disponible calculée par le CCE (Conseil central de l’économie) ‘ne laisse pas une marge de négociation suffisante’. La FGTB exige donc une ‘réforme fondamentale’ de la loi de ’96.


Edward Roosens, COMPETENCE CENTRE DIGITAL ECONOMY & INNOVATION Christophe Ernaelsteen, COMPETENCE CENTRE ECONOMICS & BUSINESS CYCLE
21 September 2021

Soulignons que le syndicat ne demande pas la suppression de la loi et ce n’est pas un hasard. En effet, la loi, modèle d’équilibre, indique à trois reprises (art. 5, art. 6, §4 et art. 8) que les indexations et les augmentations barémiques sont toujours garanties…

Elle offre donc à l’indexation automatique des salaires, qui est le résultat de dizaines de CCT sectorielles conclues après la guerre, une ‘protection’ légale accrue. Il en va de même pour les augmentations barémiques automatiques, qui sont particulièrement importantes en Belgique dans certains secteurs d’employés et qui sont également prévues par des CCT sectorielles.

> Lire le texte complet du flyer de la FEB 'Sans norme salariale, pas d'indexation automatique des salaires'

Our partners

Business Issues

An optimum business environment is vital for a sound economy and sustainable growth. FEB aims to help create and maintain such an environment by, among other things, closely monitoring all issues of direct relevance to businesses. Here, grouped into 17 themes, are the issues on which FEB focuses most of its attention and action.


Subscribe to newsletter

Subscribe now and receive every week the latest articles directly in your mailbox