FEB Communiqué de presse

22 mai 2019
NL

La réforme des systèmes de congés doit être une priorité de la prochaine législature dans sa politique du marché du travail

À partir du 1er juin prochain, les parents pourront prendre leur congé parental via une diminution du travail d'1/10 d'un temps plein. L'arrêté royal instaurant cette mesure a en effet été publié aujourd'hui au Moniteur belge et entrera en vigueur dans 10 jours. La Fédération des entreprises de Belgique (FEB) estime que c'est une bonne chose. Néanmoins, la possibilité de ventiler davantage encore le congé parental à temps plein et à mi-temps pose problème. Cela va devenir un casse-tête pour les entreprises.

La FEB est favorable à des régimes de travail plus flexibles pour répondre à la réalité actuelle, avec plus de familles recomposées et de régimes de résidence alternée comme la coparenté, et à la demande d'une meilleure conciliation entre travail et vie de famille. 'L'introduction de la possibilité de prendre 1/2 jour de congé parental par semaine (ou 1 jour toutes les 2 semaines) donne plus de flexibilité aux parents et devrait inciter plus d'hommes à y recourir. Cela contribue à un partage plus équitable des responsabilités familiales', affirme Monica De Jonghe, directeur général de la FEB.

Outre les mesures prévues dans cet arrêté royal, il sera également possible de ventiler le congé parental à temps plein et à mi-temps, ainsi que le congé à temps plein pour assistance médicale, en périodes de respectivement une ou plusieurs semaines en cas d'interruption à temps plein et d'un ou plusieurs mois en cas d'interruption à mi-temps. Les travailleurs ne peuvent bénéficier de cette flexibilité accrue au niveau des congés thématiques que moyennant l'approbation de leur employeur. 'Il faut toutefois savoir que cela accroît la complexité administrative au niveau de l'organisation du travail. C’est une des raisons pour lesquelles la FEB se prête actuellement à l'exercice d'une réforme globale de notre système de congés', explique Monica De Jonghe.

En effet, ce nouveau régime exercera également une pression sur nos entreprises, pour qui il ne sera pas aisé de satisfaire toutes les demandes individuelles et d'assembler toutes les pièces du puzzle. Elles devront réfléchir à une politique pour pouvoir organiser cela de manière faisable. Ce ne sera pas facile, surtout pour les entreprises industrielles fonctionnant avec des équipes et en continu.


PRESSE
COMMUNICATION & EVENTS
22 MAI 2019

Contact
du service de presse
Bart Croes - T + 32 2 515 08 77 | bcr@vbo-feb.be | Pauline Bertrand - T + 32 2 515 08 03 | pbe@vbo-feb.be
Porte-parole des entreprises de Belgique, la FEB représente – au travers d’une quarantaine de fédérations sectorielles membres – plus de 50.000 petites, moyennes et grandes entreprises. Ensemble, elles assurent 75% de l'emploi dans le secteur privé, 80% des exportations et 2/3 de la valeur ajoutée créée en Belgique. Seule coupole d’employeurs au niveau interprofessionnel, la FEB représente les entreprises des trois Régions du pays.
Se désinscrire    -    View in browser

Disclaimer    -    Contact    -    Imprimer    -    Vie privée
Share
Tweet
Partager via e-mail

 
FEB ASBL
Rue Ravenstein 4
B - 1000 Bruxelles
Tel + 32 2 515 08 11
info@vbo-feb.be